Malaise vagal : un symptôme de diabète ?

Publicité

Il faut savoir différencier une hypoglycémie d’un malaise vagal, plus grave. Chez des personnes en apparence en bonne santé, ces malaises peuvent faire penser à un diabète qui aurait été jusque-là ignoré. Mais un malaise vagal est-il un symptôme de diabète fiable ? C’est ce que nous allons voir. 

Publicité

Malaise vagal : caractéristiques et causes

Le malaise vagal entraîne un malaise (bouffées de chaleur, sueur, pâleur, importante fatigue, troubles visuels et/ou auditifs, nausées voire vomissements) suivi d’une perte de connaissance de quelques secondes généralement. L’évanouissement n’est pas dangereux en lui-même, mais la chute qui l’accompagne risque d’entraîner un traumatisme crânien qui peut se révéler relativement grave. Un malaise vagal est dû à une stimulation normale du système nerveux parasympathique. Ainsi, il peut par exemple survenir en cas d’hypoglycémie mais aussi, inversement, en cas de repas trop copieux. Donc, comme on le voit, on ne peut pas supposer qu’une personne est diabétique simplement parce qu’elle a fait un malaise vagal.

Publicité
Hypoglycémie chez les personnes diabétiques

Les patients qui souffrent de diabète sont susceptibles d’être victimes d’hypoglycémie en cas de traitement inadapté. Ces malaises sont fréquents et, généralement, les diabétiques savent les reconnaître et réagir rapidement en reprenant du sucre. Il faut néanmoins qu’ils sachent bien différencier ces hypoglycémies des malaises vagaux qui apparaissent dans des circonstances différentes, qui entraînent un ralentissement des palpitations cardiaques (bradycardie) et qui s’améliorent en position couchée.

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité