Infection : comment attrape-t-on un staphylocoque doré ?

Publicité

Le staphylocoque doré, ou Staphylococcus aureus, est une bactérie redoutée dans les hôpitaux et dans la restauration collective. Pourtant, ce microbe est présent chez de nombreuses personnes (un tiers de la population) sans qu'elles soient malades. Dans quel cas peut-on attraper le staphylocoque doré ?

Publicité

© Istock

Les infections courantes dues au staphylocoque doré

Le staphylocoque doré, provenant de la personne elle-même ou de l'extérieur, peut coloniser une plaie de la peau ou des muqueuses. En règle générale, un traitement antibiotique local, voire général en vient à bout. Cette bactérie peut aussi engendrer des infections ORL, des bronches, ou encore du système génital et urinaire.

Publicité
Les infections nosocomiales au staphylocoque doré

Le staphylocoque doré fait partie des bactéries fréquemment responsables d'infections nosocomiales. Ces infections, contractées lors d'un séjour à l'hôpital, posent un problème majeur de santé publique tant elles sont difficiles à soigner. Les souches de staphylocoques dorés hospitalières sont souvent très résistantes aux antibiotiques habituels. Une baisse des défenses immunitaires, ou la pose de prothèses, de cathéters, ou encore de sondes sont les causes principales des infections nosocomiales à staphylocoque doré. Les bactéries peuvent provenir de la personne elle-même (porteur sain), ou être véhiculées dans l'hôpital par le personnel soignant.

Le staphylocoque doré : une bactérie responsable d'infections alimentaires

C'est dans les aliments mal conservés, ou contaminés par la personne qui les prépare, que le staphylocoque doré se multiplie. Les toxines produites par la bactérie sont responsables d'une mauvaise gastro-entérite (nausées et vomissements, douleurs au ventre, diarrhées importantes). Dans ce cas, même les personnes en pleine santé peuvent tomber malades.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité