Hépatite A : c'est quoi ?

Publicité

L’hépatite A est un virus qui touche le foie et provoque son inflammation. On parle d’hépatite virale en cas d’hépatite B ou d’hépatite C, par exemple. Mais qu’est-ce qui différencie ces hépatites ? Plus exactement, une hépatite A, c'est quoi ?

Publicité

© Istock

Différentes hépatites

Une hépatite, quelle qu’elle soit, est une inflammation des cellules du foie (hépatocytes) causée par des substances toxiques. Dans la très grande majorité des cas, ces pathogènes sont des virus et c’est pourquoi on parle d’hépatite virale. On distingue les hépatites A, B, C, D et E qui se différencient les unes des autres par les virus impliqués, par leur mode de transmission et par leur virulence. Les hépatites B et C se contractent par voie parentérale, c’est-à-dire par voie sanguine (les virus traversent la peau ou les muqueuses pour pénétrer dans l’organisme via une plaie ou après un geste thérapeutique).

Publicité
L’hépatite A : caractéristiques

Contrairement aux hépatites B et C, l’hépatite A (tout comme l’hépatite E) se transmet par voie oro-fécale, c'est-à-dire par contamination buccale, par un virus excrété via les selles (soit à partir des mains si elles sont mal lavées, soit à partir de certains aliments ou de l’eau souillée). Dans 90% des cas, l’hépatite A n’entraîne aucun symptôme spécifique et on la confond souvent avec une forte grippe. En cas de symptômes marqués, on peut retrouver une jaunisse, de la fièvre, une grosse fatigue, des maux de tête, de la diarrhée, etc. En général, le virus est éliminé par le système immunitaire en quelques semaines, voire en quelques mois et il n’entraîne pas de séquelles.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité