Ferritine à jeun : les valeurs normales

Le dosage de la ferritine peut mettre en évidence une ferritine élevée, appelée hyperferritinémie, ou, à l'inverse, une ferritine basse, appelée hypoferritinémie. Focus sur les normes de la ferritine ainsi que sur son dosage.

Publicité
Publicité

© Istock

Comment s'effectue le dosage de la ferritine ?

La ferritine est une protéine essentielle au stockage du fer. Elle permet de réguler l'absorption du fer au niveau de l'intestin. Le dosage s'effectue grâce à une prise de sang généralement réalisée au pli du coude. Il est préférable d'être à jeun pour effectuer le prélèvement, mais cela n'est pas obligatoire. Le dosage de la ferritine permet d'estimer les réserves en fer afin de mettre en évidence des carences en fer, des anomalies ainsi que certaines maladies. Aussi, le dosage de ferritine peut être prescrit par le médecin dans le cadre d'une surveillance de traitement substitutif par des sels de fer.

Publicité

Les valeurs normales de la ferritine à jeun

Publicité

Chez l'homme adulte, un taux normal de ferritine se situe entre 30 et 300 µg/l. Chez la femme avant la ménopause, ce taux se situe entre 20 et 150 µg/l alors qu'après la ménopause, il est estimé entre 30 et 300 µg/l. Les normes peuvent varier selon les laboratoires d'analyses médicales en fonction de la technique d'analyse utilisée. Un taux abaissé de ferritine est spécifique d'une carence en fer. A l'inverse, un taux élevé de ferritine peut révéler un syndrome inflammatoire, une hémochromatose génétique, un alcoolisme chronique, une tumeur, une hépatite ou encore un syndrome infectieux.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité