Fatigue : un symptôme d'hypothyroïdie

Publicité

La thyroïde est une glande endocrine située au niveau du cou, en avant de la trachée. Elle sécrète les hormones thyroïdiennes (T3 et T4), sous contrôle hypophysaire. En effet, l'hypophyse sécrète une hormone dont le taux régule celui des hormones thyroïdiennes. Ces dernières interviennent dans de nombreuses fonctions de l'organisme comme la stimulation du rythme cardiaque ou le métabolisme énergétique du corps. L'hypothyroïdie se manifeste suite à un déficit de synthèse des hormones thyroïdiennes. Quels sont les symptômes d'hypothyroïdie ?

Publicité

© Fotolia

Fatigue : symptôme évocateur d'hypothyroïdie

Lorsque vous souffrez d'hypothyroïdie, vous subissez un ralentissement général de plusieurs fonctions de l'organisme. Le malade ressent notamment une fatigue d'intensité plus ou moins importante, aussi bien sur le plan intellectuel que sur le plan physique. Ce symptôme est invalidant socialement et professionnellement. Cependant, la seule fatigue ne permet pas de confirmer un diagnostic d'hypothyroïdie. Constipation, ralentissement du rythme cardiaque, prise de poids, sécheresse de la peau, apparition d'un goitre (gonflement au niveau du cou) ainsi que d'autres symptômes permettent de dresser le tableau d'hypothyroïdie. Un bilan thyroïdien (dosage sanguin des hormones thyroïdiennes), ainsi que des examens complémentaires (échographie/scintigraphie thyroïdienne) permettront de confirmer le diagnostic.

Publicité
Soigner l'hypothyroïdie pour limiter la fatigue

L'administration d'hormones thyroïdiennes de synthèse (Lévothyroxine) permet de faire disparaître les symptômes d'hypothyroïdie. La fatigue disparaît et le malade peut retrouver une vie normale. Une surveillance biologique sera tout de même mise en place afin d'ajuster et de surveiller l'efficacité du traitement.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité