Douleur intercostale : reconnaître une contracture musculaire

Publicité
Les douleurs intercostales sont des douleurs fréquentes qui surviennent le plus souvent après un faux mouvement. Bien que généralement bénignes, elles sont parfois très handicapantes et elles peuvent générer d’importantes douleurs de poitrine qu’il faut correctement interpréter. Il est donc important de savoir distinguer les douleurs intercostales ayant une origine musculaire.
Publicité

5249878-inline-500x351.jpg© Istock

Caractéristiques d’une douleur intercostale

Le principal symptôme d’une douleur intercostale est la douleur qui se situe dans le dos et qui irradie en ceinture jusqu’au thorax (on peut également ressentir des fourmillements). Elle ne présente pas les mêmes caractéristiques qu’une douleur ayant une origine cardiaque ou pulmonaire. En effet, une douleur intercostale d’origine musculaire va être amplifiée par les mouvements sollicitant la colonne vertébrale, mais également par certaines postures, une respiration ample ou encore le fait de tousser ou d’éternuer. En cas de doute, des examens tels qu’une radio ou un électrocardiogramme permettront de s’assurer que la douleur n’est pas liée à un trouble pulmonaire ou cardiaque.

Publicité
Soulager une douleur intercostale

Prendre des antidouleurs permettra de calmer momentanément la douleur, mais cela ne traite pas l’origine du problème. L’essentiel est de décontracter le muscle responsable. Pour cela, on peut soit prendre les décontractants musculaires que prescrira un médecin, soit se rendre chez un ostéopathe. À l’aide de manipulations douces ou rapides et précises, ce dernier rendra sa mobilité aux structures impliquées (vertèbres, côtes, thorax, voire organes digestifs).

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité