Cristaux dans les oreilles : qu'est-ce que c'est ?

Cristaux dans les oreilles : qu'est-ce que c'est ?©iStock

Lorsque les médecins parlent de cristaux dans les oreilles, ils évoquent surtout les vertiges causés par une atteinte de l’oreille interne. Mais d’où viennent ces cristaux et comment peuvent-ils affecter notre équilibre ?

Publicité
Publicité

Cristaux dans les oreilles : qu'est-ce que c'est ?

La membrane tectoriale recouvre les cellules de l’oreille interne, cellules otolithiques vestibulaires dont le rôle est de transmettre les informations au cerveau par l’intermédiaire du nerf vestibulaire. Cette membrane est incrustée d’otoconies, petits cristaux de forme oblongue constitués de carbonate de calcium. Ces cristaux participent normalement à l’équilibre du corps, mais lorsqu’ils se détachent de la membrane tectoriale, ils interfèrent dans la transmission de l’information au cerveau et provoquent des problèmes d'équilibre et des vertiges.

Cristaux dans les oreilles : les causes et les symptômes

Les atteintes de l’oreille interne qui vont provoquer le détachement de ces cristaux ont des causes multiples et sont souvent d’origine bactérienne, virale, dégénérative ou traumatique. Les symptômes apparaissent brusquement et souvent sous la forme de sensation d’être sur un bateau ou de vertiges. Ces vertiges appelés vertiges paroxystiques positionnels bénins (VPPB) se produisent lors d’un changement de position de la tête, au lever, en marchant, en s’asseyant ou en s’allongeant ou au coucher. L’intensité de ces vertiges varie d’une personne à l’autre et ceux-ci peuvent être accompagnés de nausées et de vomissements. Certains patients évoquent la sensation d’être sur un manège, parfois même en position allongée. Ces vertiges peuvent durer de quelques jours à plusieurs semaines et disparaître brusquement, mais peuvent récidiver.

Cristaux dans les oreilles : examens et traitements

Publicité

Le médecin va effectuer un questionnaire du patient afin d’évaluer l’étendue de la maladie puis prescrire des examens afin de déterminer l’origine des crises de vertige. Ces examens seront pratiqués par un oto-rhino-laryngologiste qui va analyser les mouvements oculaires et les réactions de l’oreille interne (examen vestibulaire). Dans certains cas un scanner ou une IRM peuvent être prescrits. Le traitement sera adapté à chaque cas et se compose généralement de mise au repos du patient, de l’administration de médicaments anti-vertigineux par voie orale et de séances de kinésithérapie. Si les crises de vertige sont trop violentes et ne s’atténuent pas avec les médicaments, le médecin peut parfois prescrire des injections de médicaments par voie intratympanique.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité