Ce qu’il faut faire si vous ne voulez pas donner vos organes

Ce qu’il faut faire si vous ne voulez pas donner vos organes©Fotolia

Vous ne voulez pas donner vos organes à votre mort ? Que dit la loi en terme de dons d’organes ? Comment faire pour que ce refus soit respecté ? Medisite vous détaille les formalités et choses à savoir avec le Pr Olivier Bastien, Directeur "Prélèvement Greffe organes-tissus" de l’Agence de la biomédecine.

Publicité
Publicité

Opposé au don d’organes ou de tissus, comment le faire savoir ? En France, le don d’organes repose sur le principe du "consentement présumé" depuis 1976, qui signifie que toute personne est donneur d’organes, à moins d’exprimer son refus.

Publicité

S'inscrire sur le registre national des refus

Le principal moyen d’exprimer son opposition est de s’inscrire sur le registre national des refus . Celui-ci sera systématiquement consulté lors du décès, si les conditions médicales permettent d’envisager un don d’organes ou de tissus.
Pour cela, toute personne âgée de plus de 13 ans peut télécharger le formulaire d’inscription à l’adresse registrenationaldesrefus.fr et le renvoyer par courrier à l’Agence de la biomédecine une fois rempli, daté, signé et accompagné d’une photocopie de sa pièce d’identité.
Vous pouvez également faire cette demande en ligne sur le site de l’Agence de la biomédecine depuis le 23 janvier 2017, en joignant un scan de votre pièce d’identité.

Autre possibilité pour faire connaître votre refus : le mentionner par écrit et confier cette lettre datée et signée à un proche. En effet, si votre nom ne figure pas au registre des refus, vos proches seront consultés et pourront remettre ce document attestant votre refus à l’équipe médicale. S’ils ne disposent pas d’un tel document mais qu’ils connaissent votre opposition, ils devront la faire valoir par écrit en expliquant les raisons et les circonstances qui vous avaient poussé à leur en faire part.

Préciser quels organes on ne souhaite pas donner

Depuis le 1er janvier 2017, il est possible de faire une demande de refus partiel. En vous inscrivant au registre national des refus, vous avez donc la possibilité de préciser quels organes ou quels tissus vous acceptez ou non de donner. Par exemple, il est possible d’indiquer que vous acceptez de donner votre foie et vos reins mais que vous êtes opposé au prélèvement de votre cœur et de vos cornées.

Conférence de presse – Rencontre avec le Pr Olivier Bastien, Directeur « Prélèvement Greffe organes-tissus » de l’Agence de la biomédecine

Pour en savoir plus :

Agence de la biomédecine www.dondorganes.fr
Don d’organes tous concernés : le guide pour tout comprendre – Agence de la biomédecine

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité