Cancer de la thyroïde : l'ablation obligatoire ?

Publicité

Le cancer de la thyroïde est un cancer relativement rare. Néanmoins, on sait bien le traiter aujourd’hui. Toutefois on peut légitimement se demander, en cas de cancer de la thyroïde, si l’ablation de cette dernière est obligatoire. En effet, existe-t-il d’autres options de traitement ? C’est ce que nous allons voir.

Publicité

© Fotolia

Cancer de la thyroïde : l’approche chirurgicale

Le traitement du cancer de la thyroïde est essentiellement chirurgical. Il consiste à retirer la thyroïde (thyroïdectomie) et à compléter ce traitement par la prise de médicaments endocriniens destinés à combler l’arrêt de la production naturelle d’hormones. On retire toute la thyroïde (thyroïdectomie totale) ou seulement une partie de celle-ci (thyroïdectomie partielle) en fonction de la gravité du cancer, de son étendue et de sa localisation. La thyroïdectomie totale est la plus pratiquée car les récidives sont fréquentes en cas de thyroïdectomie partielle.

Publicité
Cancer de la thyroïde : traitement à l’iode radioactif

Il n’est pas rare que l’intervention chirurgicale s’associe à un traitement à l'iode radioactif (iode 131). Toutefois, cette approche qui s’apparente à une radiothérapie interne est uniquement complémentaire. Elle permet de détruire les éventuelles cellules cancéreuses qui n’auraient pas pu être retirées au cours de l’opération. Elle vise aussi à éliminer les cellules tumorales qui se seraient disséminées dans le reste de l’organisme.

Traitement radiothérapeutique du cancer de la thyroïde

La radiothérapie est la seule alternative à l’ablation de la thyroïde en cas de cancer. Toutefois, cette technique de traitement n’est utilisée que chez les patients âgés de plus de 45 ans qui présentent un cancer de stade avancé ou un cancer métastatique. Par ailleurs, la radiothérapie s’emploie chez des personnes qui ne pourraient pas supporter le traitement à l’iode radioactif.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité