Mauvaise haleine : un signe de cancer de la langue ?

Mauvaise haleine : un signe de cancer de la langue ?©iStock

La mauvaise haleine, ou halitose en langage médical, se définit comme une odeur désagréable émanant de l’air expiré par quelqu’un. Si dans la plupart des cas, cette affection résulte d’une hygiène buccale insuffisante, elle peut révéler parfois une pathologie sous-jacente.

Publicité
Publicité

Mauvaise haleine : les principales causes

Généralement, la mauvaise haleine résulte d’une prolifération bactérienne au sein de la bouche. Cette multiplication excessive peut résulter soit d’une hygiène bucco-dentaire déficiente, soit d’un problème dentaire nécessitant l’intervention d’un dentiste. Toutefois, il est possible, dans une minorité de cas, que l’halitose constitue l’une des manifestations cliniques d’une pathologie plus importante. Certains troubles œsophagiques ou digestifs peuvent ainsi entraîner ce type de symptôme. On peut également citer l’insuffisance rénale sévère, le diabète, les infections ORL ou encore le cancer de la langue.

Publicité

Mauvaise haleine : les traitements

Pour venir à bout de la mauvaise haleine, il faut en déterminer l’origine. La première des mesures à prendre reste, avant tout, de consulter son dentiste afin qu’il procède à un contrôle de la dentition et qu’il prodigue, le cas échéant, des conseils pour bien se brosser les dents. Mais lorsque l’halitose n’est pas de nature dentaire, c’est au médecin traitant de poursuivre les investigations afin d’éliminer ou de dépister l’un des différents troubles pouvant potentiellement en être responsables. Le traitement de la pathologie originelle suffit bien souvent à résoudre le problème de mauvaise haleine.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité