Polype nasal : les symptômes

Publicité

Un polype est une petite excroissance qui fait son apparition sur une muqueuse. Les polypes intestinaux, par exemple, apparaissent sur la muqueuse intestinale alors que les polypes nasaux se développent à partir de la muqueuse nasale. Mais quels sont, en cas de polypes nasaux, les symptômes à repérer ? C’est ce que nous allons voir.

Publicité

© Fotolia

Polype nasal : définition

Un polype nasal est une excroissance bénigne faisant son apparition au niveau de la muqueuse qui tapisse les fosses nasales ou les sinus. Il apparaît généralement suite à une sinusite chronique ayant dégénéré. Tout d’abord de petite taille, ils peuvent se développer et devenir particulièrement gênants. Quoique sans gravité, les polypes nasaux peuvent parfois empêcher de respirer par le nez. Ces petites tumeurs sont susceptibles de faire leur apparition chez des gens de tous âges et ils concernent 4 % de la population.

Publicité
Polype nasal : causes

Les polypes nasaux ont une origine difficile à déterminer. Néanmoins, on connaît les éléments qui favorisent leur apparition. Ces facteurs de risque sont les inflammations ou les infections répétées du nez et des sinus, les allergies telles que les rhinites allergiques et les troubles spécifiques qui affectent la sphère ORL.

Polype nasal : symptômes

Un polype nasal se traduit par une série de symptômes qu’il est facile de repérer. Généralement il entraîne des difficultés à respirer par le nez et une diminution de l’odorat (anosmie). Cet encombrement provoque également une voix nasillarde et des ronflements au cours du sommeil. Le nez peut aussi couler de façon chronique (il peut s’agir d’un écoulement de pus) et être particulièrement sujet aux infections ORL. Par ailleurs, en cas de polype nasal, on retrouve souvent des maux de tête et des douleurs des sinus en cas d’infection.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité