Polype à la vessie : les causes

Les polypes sont des tumeurs bénignes qui peuvent se former sur différents organes, y compris sur la muqueuse de la vessie. Souvent, ils n’entraînent aucun symptôme et sont détectés par hasard. Ils peuvent cependant causer des troubles de la miction tels qu’une envie fréquente d’uriner et une sensation de brûlure pendant la miction. Les polypes à la vessie sont essentiellement associés au tabac et aux substances toxiques.

Publicité
Publicité

© Fotolia

Le tabagisme et les produits toxiques, premiers déclencheurs de polypes à la vessie

La présence des polypes est principalement due aux substances toxiques comme le tabac, les pesticides et les solvants industriels. Ces substances sont transportées par le sang et sont filtrées par les reins. Au fil du temps, elles s’accumulent sur la paroi de la vessie, entraînant la formation d’excroissances. Les fumeurs et les personnes qui manipulent des produits toxiques dans le cadre de leur travail sont par conséquent plus exposés que les autres.

Publicité
Lorsque les polypes à la vessie sont synonymes de cancer

Chez trois patients sur quatre atteints de cancer de la vessie, un polype est localisé sur la paroi de la vessie. La présence de sang dans les urines, appelée hématurie, est le premier symptôme visible du cancer de la vessie. C’est en général ce symptôme qui conduit le patient à consulter son médecin et à réaliser des examens pour mettre en évidence la tumeur.

Les bactéries à l’origine des polypes à la vessie

Des bactéries se trouvant dans les intestins migrent quelquefois vers la vessie, provoquant une inflammation. Cette inflammation peut être à l’origine d’un polype au niveau de la vessie.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité