Où peuvent se loger les tumeurs du cerveau ?

La découverte d’une tumeur au niveau du cerveau est source d'angoisse. Pourtant, la chirurgie permet aujourd’hui de traiter certaines tumeurs cérébrales. Le taux de survie dépend surtout du caractère de la tumeur et de la région où elle s’est développée. Les tumeurs peuvent être imprévisibles et se loger dans différentes régions du cerveau, certaines étant plus accessibles que d’autres.

Publicité
Publicité

© Fotolia

Les cellules gliales, siège des gliomes et des astrocytomes

Le gliome représente plus de la moitié des tumeurs cérébrales diagnostiquées. Il siège sur les cellules gliales, les cellules qui soutiennent les neurones. Il s’agit d’une tumeur maligne qui grandit rapidement et peut envahir d’autres structures du cerveau, ce qui complique l’intervention chirurgicale. Lorsque le gliome a atteint un stade IV, on parle de glioblastome. Les astrocytomes naissent au niveau des astrocytes, un type de cellule gliale.

Publicité
Le méningiome, tumeur des méninges

Les méningiomes se forment aux dépens des méninges, les membranes qui recouvrent le cerveau et la moelle épinière. La plupart de ces tumeurs sont bénignes.

Les autres tumeurs cérébrales

Le médulloblastome est une tumeur cérébelleuse qui se forme au niveau du cervelet, dans la région postérieure de l’encéphale. Les tumeurs qui naissent à partir des nerfs sont appelées neurofibromes. Les neurofibromes peuvent être bénins ou malins. Les cellules de Schwann, qui ont pour rôle de protéger les neurones, sont aussi parfois le siège de certaines tumeurs (neurinomes). Le neurinome se développe surtout sur le nerf acoustique.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité