Maladie de Hodgkin : un cancer du système lymphatique

Publicité

La maladie de Hodgkin est un cancer du système lymphatique, c’est-à-dire un lymphome. Ce type de lymphome touche principalement les hommes et surtout des adolescents, de jeunes adultes et des personnes âgées. Mais quels sont les symptômes de ce lymphome ? Existe-t-il des traitements des lymphomes non hodgkiniens tout comme des lymphomes hodgkiniens ?

Publicité

© Istock

Symptômes des lymphomes hodgkiniens

La maladie de Hodgkin est souvent d’origine inconnue bien qu’elle touche surtout des personnes ayant une faible immunité. Environ 30% des malades ont été infectés par le virus d’Epstein-Barr, le virus responsable de la mononucléose infectieuse. Le lymphome hodgkinien se caractérise par la présence de cellules capables de changer de forme au sein des lymphocytes (cellules de Reed-Sternberg). Une fois ce lymphome déclaré, on retrouve peu de signes spécifiques. Ainsi, les symptômes des lymphomes hodgkiniens se rapprochent beaucoup de ceux des lymphomes non hodgkiniens. On peut donc observer une adénopathie (gonflement des ganglions lymphatiques), une splénomégalie (augmentation du volume de la rate), une fatigue anormale, une fièvre relativement élevée, une perte d’appétit, etc.

Publicité
Traitements des lymphomes non hodgkiniens et hodgkiniens

Les lymphomes non hodgkiniens sont principalement traités par immunochimiothérapie (chimiothérapie associée à une immunothérapie). Le pronostic est très variable. La maladie de Hodgkin, elle, est de pronostic plutôt favorable (90% de survie à 5 ans), car la chimiothérapie se révèle généralement très efficace. Néanmoins, le traitement est généralement assez lourd. Plus le stade du lymphome hodgkinien est avancé, plus le traitement sera compliqué avec, si nécessaire, la possibilité d’entreprendre une radiothérapie complémentaire.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité