Métastases au foie : l'espérance de vie

Publicité

Le cancer du foie peut être primitif, le plus souvent un hépatocarcinome, ou provenir d'un autre cancer, on parle alors de métastases du foie. Que le cancer du foie soit primitif ou secondaire, le pronostic reste sévère.

Publicité

Le cancer primitif du foie : zoom sur l'hépatocarcinome

S'il se développe au niveau des cellules hépatiques, on parle d'hépatocarcinome, de cholangiocarcinome s'il se développe au niveau des canaux biliaires, et enfin d'angiosarcome s'il se développe au niveau des vaisseaux. L'hépatocarcinome est principalement dû à une cirrhose alcoolique ou au virus de l'hépatite B et C. Il se manifeste par une augmentation de volume du foie, une légère fièvre et une douleur en haut de l'abdomen. L'échographie, le scanner, l'IRM, la présence d'alpha-fœtoprotéine dans le sang et la biopsie hépatique permettent de confirmer le diagnostic. L'hépatocarcinome donne facilement des métastases pulmonaires et osseuses. Lorsque cela est possible, le traitement repose sur la chirurgie par une ablation de la tumeur (hépatectomie partielle). Une greffe hépatique peut aussi être envisagée. Si la chirurgie n'est pas envisageable, la chimiothérapie ou la radiofréquence (destruction de la tumeur par la chaleur) sera proposée. Le pronostic reste grave. La prévention repose sur la vaccination contre l'hépatite B et C, et la lutte contre l'alcoolisme.

Le cancer secondaire du foie ou métastatique

Publicité

Il provient souvent du cancer digestif, pulmonaire ou gynécologique et se manifeste par un ictère et une grande fatigue. Le traitement repose sur la chirurgie par ablation de la tumeur et/ou la chimiothérapie. Le pronostic de ce type de cancer reste très réservé. Il est cependant difficile de donner une notion d'espérance de vie, car celle-ci va dépendre de nombreux facteurs comme l'état général du patient, le type de cancer primitif, le nombre de métastases...

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité