Maladie de Hodgkin : le pronostic

Maladie de Hodgkin : le pronostic©iStock

La maladie de Hodgkin ou lymphome hodgkinien est une forme de cancer particulière qui prend naissance au niveau du système lymphatique. Elle se caractérise par une prolifération anormale ou une déformation des lymphocytes B, les globules blancs qui interviennent dans la défense immunitaire. Le succès des traitements de la maladie de Hodgkin et des lymphomes non hodgkiniens dépend de plusieurs facteurs, notamment du stade auquel la tumeur est diagnostiquée.

Publicité
Publicité

Quelle est la différence entre la maladie de Hodgkin et le lymphome non hodgkinien ?

Il existe près de 50 types de lymphomes. Chacun d’entre eux appartient à l’une des deux grandes catégories existantes : la maladie de Hodgkin (ou lymphome de Hodgkin) et le lymphome non hodgkinien (LNH). La maladie de Hodgkin se distingue par la présence dans la tumeur de la cellule de Reed-Sternberg. Lorsque cette cellule spécifique est absente, le lymphome est dit non hodgkinien.

Publicité

Traitement de la maladie de Hodgkin

La chimiothérapie et la radiothérapie sont les deux principaux traitements mis en place pour combattre la maladie de Hodgkin. Ils ont pour objectif de détruire les cellules cancéreuses, par le biais de médicaments (chimiothérapie) ou d’une exposition aux rayons X (radiothérapie).

Le stade de la tumeur, un facteur déterminant dans la maladie de Hodgkin

Le dépistage précoce est essentiel dans la prise en charge de tous les cancers. Dans le cas de la maladie de Hodgkin, le pronostic est assez favorable. Le taux de guérison est supérieur à 80 % lorsque la tumeur est traitée à un stade précoce (stades I et II). Ce même taux se situe entre 70 % et 80 % au stade III et tourne autour de 50 % au stade IV.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité