Lymphome des ganglions : la greffe de cellules souches

Le lymphome des ganglions est une forme de cancer qui touche le système lymphatique. Il concerne en particulier les lymphocytes, des globules blancs qui interviennent dans la défense immunitaire. Le gonflement des ganglions ou adénopathie est un des premiers symptômes du cancer des ganglions. Plusieurs traitements sont proposés pour prendre en charge la maladie, notamment la greffe de cellules souches.

Publicité
Publicité

Chimiothérapie, radiothérapie et immunothérapie pour combattre le lymphome

Les lymphomes hodgkiniens et non hodgkiniens nécessitent l’intervention d’une équipe pluridisciplinaire composée d’un hématologue, d’un cancérologue, d’un biologiste et, parfois, d’autres professionnels (psychologue, assistante sociale…). Ensemble et en accord avec le patient, les différents spécialistes choisissent le traitement le mieux adapté en tenant compte du type de lymphome, des organes touchés, de l’âge et de l’état de santé du patient. La chimiothérapie consiste à administrer des médicaments pour détruire les cellules cancéreuses, le plus souvent par voie intraveineuse. La radiothérapie a le même objectif, mais repose sur l’exposition aux rayons X. L’immunothérapie a pour objectif d’administrer dans l’organisme du patient des anticorps qui neutralisent ou détruisent les cellules cancéreuses.

La greffe de cellules souches, possible conséquence des lymphomes

Publicité

La chimiothérapie et la radiothérapie détruisent les cellules cancéreuses, mais aussi une partie de la moelle osseuse, là où sont fabriquées les cellules sanguines (globules rouges, globules blancs, plaquettes). L’injection de cellules souches est parfois nécessaire pour reconstruire la moelle osseuse. Les cellules peuvent provenir du propre patient (autogreffe) ou d’une autre personne (allogreffe).

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité