La maladie de waldenstrom

Publicité

La maladie de Waldenström est une maladie du sang rare qui touche environ 5 personnes pour 1 million d’habitants. Bien qu'elle ne se guérisse pas, de nombreux patients vivent leur quotidien normalement.

Publicité

© Istock

Qu’est-ce que la maladie de Waldenström ?

La maladie de Waldenström correspond à une multiplication anormale du nombre de lymphocytes B. Les lymphocytes B, des globules blancs, sont fabriqués dans la moelle osseuse, qui produit également les globules rouges et les plaquettes. Cette surproduction dérègle alors la production des autres cellules du sang.

Publicité
Les symptômes de la maladie de Waldenström

La maladie de Waldenström survient tardivement, chez les personnes âgées. Les premiers symptômes sont souvent des hémorragies, notamment au niveau des muqueuses, comme la bouche. Les patients présentent également une anémie provoquant fatigue et pâleur de la peau. La maladie est alors diagnostiquée après une prise de sang et l’observation de la moelle osseuse.

Existe-t-il des traitements pour la maladie de Waldenström ?

On classe la maladie en deux catégories. Tout d’abord, il y a la forme asymptomatique. Le patient ne présente aucun signe de la maladie. Dans ce cas, aucun traitement n’est donné, mais une surveillance régulière est réalisée. Dès que la maladie provoque des symptômes, un traitement par chimiothérapie est alors envisagé pour détruire une partie des lymphocytes B. Dans tous les cas, la maladie de Waldenstrôm évolue lentement, reste peu agressive et ne se guérit pas.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité