Chimiothérapie du cancer du sein : combien de temps après l'opération ?

Publicité
La sensation d’avoir une boule au sein n’est pas toujours synonyme de cancer du sein. Toutefois, lorsqu’une tumeur maligne est détectée par l’imagerie (échographie mammaire, mammographie), puis confirmée par la biopsie, un traitement personnalisé doit être décidé. Il dépend principalement de la nature, de la taille et de l’emplacement de la tumeur. Le traitement de référence du cancer du sein est la chirurgie, suivie d’une chimiothérapie.
Publicité

5391096-inline-500x375.jpg© Istock

Opération du cancer du sein et chimiothérapie : un délai de trois mois

Lors de l’opération du cancer du sein, les médecins décident si le sein doit être retiré dans sa totalité (mastectomie) ou s’il est possible de le conserver en ne retirant que la tumeur (tumorectomie). Si la tumeur est infiltrante, autrement dit si les cellules cancéreuses ont traversé la membrane basale, une chimiothérapie est indiquée. Elle se déroule sur plusieurs séances et doit débuter dans les trois mois qui suivent l’intervention chirurgicale. L’association de ces deux traitements réduit le risque de récidive.

Publicité
Combien de séances de chimiothérapie après un cancer du sein ?

Il n’existe pas de calendrier prédéfini. Le nombre de séances de chimiothérapie et la durée de l’intervalle entre les cures sont décidés par l’oncologue avec l’accord de la patiente. Généralement, entre 4 et 6 séances espacées de 21 jours sont proposées. Les médicaments utilisés sont le plus souvent injectés en intraveineuse (perfusions). Ils détruisent les cellules cancéreuses, mais mettent aussi l’organisme à rude épreuve. Ils entraînent plusieurs effets indésirables : fatigue, baisse du nombre de globules (rouges, blancs) et de plaquettes, douleurs musculaires et articulaires, chute des cheveux…

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité