Chimiothérapie : comment réduire les effets secondaires ?

Chimiothérapie : comment réduire les effets secondaires ?©iStock

Le traitement d’un cancer par chimiothérapie peut s’avérer éprouvant à bien des égards. Les effets secondaires sont parfois nombreux, et certains d’entre eux sont particulièrement intenses. Nausées, inflammations digestives, atteintes cutanées, perte des cheveux, sont parmi les plus connus et ont un retentissement sur la qualité de vie des malades. Il est possible de diminuer l’impact de ces effets secondaires.

Publicité

Réduire les nausées et vomissements dus aux chimiothérapies

Les nausées et vomissements sont l’effet indésirable commun à la plupart des chimiothérapies. Il est donc difficile de passer à côté de cet effet secondaire. Cependant, tout un arsenal thérapeutique anti-nauséeux peut être prescrit par les oncologues (cancérologues). Il s’agit de molécules utilisées habituellement lors des gastro-entérites comme le métoclopramide ou la dompéridone. D’autres médicaments sont utilisés uniquement pour prévenir les nausées dues aux chimiothérapies comme les sétrons (ondansétron, granisétron…) ou encore l’aprépitant. Les corticoïdes comme la prednisolone sont aussi utilisés.

Publicité

Diminuer la perte des cheveux après une chimiothérapie

Bien que des casques réfrigérants existent pour tenter de contrer la chute des cheveux, cette solution n’est guère miraculeuse et elle reste difficile à supporter. La chute est souvent inéluctable et il faut se résoudre à diminuer cet effet secondaire d’un point de vue purement psychologique. Le port d’un chapeau ou d’une perruque (prothèse capillaire) permet de retrouver une certaine confiance en soi.

Les inflammations digestives après une chimiothérapie

Les diarrhées sont fréquemment rencontrées après une chimiothérapie. Des antidiarrhéiques peuvent être prescrits. Adapter le régime alimentaire peut être une solution. Les aliments pauvres en fibres et riches en amidon tels que le riz, les pâtes, les bananes, les pommes de terre à la vapeur et les carottes permettent de réguler le transit.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité