Cancer lymphatique : le taux de guérison

Cancer lymphatique : le taux de guérison©iStock

Les cancers lymphatiques, ou lymphomes, sont des tumeurs malignes qui naissent au niveau des ganglions lymphatiques. Une des principales fonctions de ces petits organes répartis dans différentes parties du corps est de fabriquer les lymphocytes, les globules blancs qui luttent contre les infections. Le taux de guérison du cancer lymphatique est variable, mais il est généralement bon, surtout celui du lymphome hodgkinien.

Publicité
Publicité

Comment combattre le cancer lymphatique ?

On distingue deux grandes formes de cancer lymphatique : le lymphome hodgkinien et le lymphome non hodgkinien. Le deuxième est de loin le plus fréquent puisqu'il concerne environ neuf patients sur dix. La chimiothérapie est le traitement de premier choix. Elle est indiquée seule, ou complétée par une radiothérapie. Des injections d'anticorps anticancéreux (immunothérapie) peuvent être proposées. Chez certains patients, les médecins optent pour la greffe de cellules souches. Cette dernière option est envisagée lorsque la moelle osseuse, au sein de laquelle sont fabriquées les cellules sanguines (globules, plaquettes), est détruite.

Publicité

Lymphome, un taux de survie à 5 ans qui varie de 55% à 80%

Le taux de guérison des cancers lymphatiques est plutôt bon, si on le compare à d'autres formes de cancer. Les personnes atteintes d'un lymphome non hodgkinien ont 55% de chances de survivre au-delà de 5 ans. Ce taux atteint 80% chez celles qui ont développé un lymphome hodgkinien, car les médicaments et autres traitements proposés sont plus efficaces contre ce type de tumeur.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité