Cancer du foie : quand prendre du desmodium ?

Cancer du foie : quand prendre du desmodium ?©iStock

Face à certaines formes de cancer, la phytothérapie peut être utilisée en association avec d'autres traitements. Chez certains patients, desmodium et cancer du foie font par exemple bon ménage. Mais qu'est-ce que le desmodium et quand faut-il le prendre ?

Publicité
Publicité

Zoom sur le desmodium

Le desmodium (Desmodium adscendens) est une plante herbacée de la famille des légumineuses, que l'on trouve notamment en Amérique latine, en Inde et en Afrique.
Riches en antioxydants, ses parties aériennes sont aussi connues pour leurs vertus médicinales. Elles sont d'ailleurs couramment employées en Afrique pour prévenir l'asthme et traiter l'ulcère gastroduodénal.

Le desmodium comme traitement du cancer du foie

En raison notamment de ses effets protecteurs et immunostimulants, Desmodium adscendens aiderait le foie à renouveler ses cellules. Il présenterait donc un intérêt dans le traitement de la "crise de foie", des hépatites virales A et B et du cancer du foie.
Tout particulièrement dans le cas du cancer, la prise de desmodium ne doit en aucun cas remplacer le traitement majeur. Elle requiert d'ailleurs l'accord préalable d'un médecin et son avis quant au stade auquel il doit être utilisé.

Les effets secondaires du desmodium

Publicité

Les plantes présentant des contre-indications, les conseils en phytothérapie ne sont pas les mêmes pour tous. Si l'accord d'un médecin est indispensable pour un traitement à base de desmodium, le dosage personnalisé par un naturopathe ou un phytothérapeute l'est tout autant.
Desmodium adscendens peut par ailleurs entraîner des effets secondaires tels que des troubles digestifs et des vomissements.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité