Cancer du cerveau : l'espérance de vie

Publicité

S'il est rare chez l'adulte, le cancer du cerveau est l'une des pathologies cancéreuses les plus fréquentes chez l'enfant, juste derrière la leucémie. Se développant au sein de la boîte crânienne, les tumeurs cérébrales sont souvent redoutables et bénéficient d'un pronostic négatif. 

Publicité

© Fotolia

Le cancer du cerveau, quels symptômes ?

Les manifestations cliniques du cancer cérébral varient en fonction de la localisation et du volume tumoral. Néanmoins, les maux de tête semblent être un signe relativement commun à toutes les formes de cancers du cerveau. Ces céphalées plus ou moins intenses peuvent également être associées à des crises convulsives, des troubles de la parole, des vertiges ou encore à des pertes de mémoire.

Publicité
Le cancer du cerveau, quelles causes ?

Les causes réelles du cancer du cerveau ne sont pas formellement avérées. Seuls deux facteurs de risque ont été clairement identifiés dans le cadre d'une certaine typologie de tumeurs cérébrales. L'immunodépression constitue le premier d'entre eux. L'altération des défenses immunitaires peut conduire au développement d'un lymphome cérébral. Le second facteur est celui d'une exposition aux irradiations dirigées vers la tête et le cou en cas, par exemple, de radiothérapie.

Le cancer du cerveau, quels traitements ?

Le choix du traitement du cancer du cerveau dépend de plusieurs critères : stade d'évolution de la pathologie, âge du patient, localisation tumorale, présence de métastases… Dans tous les cas, plus la prise en charge du cancer est réalisée à un stade précoce, plus l'espérance de vie du patient est importante. Dès que cela est possible, le recours à l'acte chirurgical est privilégié. Celui-ci consiste en une ablation de la tumeur et suppose l'ouverture de la boîte crânienne. La radiothérapie est indiquée en seconde intention.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité