Cancer des os : l'espérance de vie

Cancer des os : l'espérance de vie©iStock

Le cancer des os est souvent un cancer secondaire, une métastase. S’il s’agit d’un cancer primitif, on parle d’ostéosarcome. La tumeur peut se former sur différentes parties du corps, mais c’est le genou qui est concerné dans un cas sur deux. La douleur est le principal symptôme du cancer des os. Heureusement, les traitements qui existent portent souvent leurs fruits et le taux de survie est plutôt bon aux stades précoces.

Publicité
Publicité

L’importance du diagnostic dans la prise en charge du cancer des os

Le cancer osseux se manifeste par une douleur osseuse localisée au niveau de la tumeur et une prédisposition aux fractures en raison d’une plus grande fragilité de l’os. Plus la tumeur est traitée à un stade précoce, plus les chances de succès du traitement et le taux de survie sont élevés. Pour cette raison, le dépistage joue un rôle fondamental. La tumeur peut être mise en évidence sur une radiographie. C’est l’analyse au microscope de fragments prélevés (biopsie) qui va confirmer la présence de cellules cancéreuses.

Publicité

Deux patients sur trois survivent plus de 5 ans à un cancer des os primitif

En cas de cancer non métastasé (ostéosarcome), l’espérance de vie au-delà de 5 ans atteint environ 65 %. Ce taux atteint 85 % lorsque la tumeur est traitée à un stade précoce. En revanche, le pronostic est très sombre si le cancer des os est secondaire à un autre cancer (rein, sein, poumon, thyroïde). Il est généralement inférieur à 6 mois. Le succès du traitement mis en place dépend de plusieurs facteurs : type de cancer, stade et emplacement de la tumeur, état de santé et antécédents du patient…

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité