Cancer de la vessie chez l'homme : les chances de survie

Publicité

Le cancer de la vessie est la 4e forme de cancer chez les hommes dans les pays développés. Principalement associé au tabagisme, il touche quatre fois plus les hommes que les femmes, et survient généralement après 65 ans. Les chances de survie dépendent essentiellement du stade auquel est détectée la tumeur, d’où l’importance du dépistage précoce.

Publicité

Corrélation entre stade de la tumeur et taux de survie

Plus la tumeur est diagnostiquée à un stade précoce, plus les chances de survie du patient augmentent. Cette corrélation entre la taille de la tumeur et le taux de survie existe pour la plupart des formes de cancer, y compris le cancer de la vessie. Cependant, le taux de survie dépend également d’autres facteurs tels que la nature et l’emplacement de la tumeur, l’âge du patient, son état de santé, la présence ou non d’une hydronéphrose… Par ailleurs, le risque de récidive est particulièrement élevé chez les personnes qui souffrent d’un cancer de la vessie (environ 70%).

Publicité
Le cancer de la vessie en chiffres

Le cancer de la vessie représente environ 3,5% des décès par cancer. Lorsque la tumeur infiltre seulement le muscle, le taux de survie à 5 ans est de 96%. Autrement dit, le patient a 96% de chances de vivre plus de 5 ans. Ce taux varie entre 5 et 25% pour les formes avec extension ganglionnaire pelvienne, et se situe autour de 12% pour les patients qui suivent une chimiothérapie. En cas de métastases, la durée moyenne de survie est d’environ un an.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité