Ail : un aliment anticancer

Ail : un aliment anticancer

Le cancer est la première cause de décès des moins de 65 ans en France. Néanmoins, un tiers des cas seraient évitables grâce à la prévention. Aliments et cancer peuvent-ils être liés ? Existe-t-il des aliments anticancéreux ?

Publicité
Publicité

Cancer : les aliments à éviter

Le surpoids peut être à l'origine de différents types de cancers, notamment ceux du côlon et du rectum, et ce au même titre que de mauvaises habitudes alimentaires. L'Organisation mondiale de la santé préconise donc d'opter pour une alimentation riche en fruits et légumes, au détriment de l'alcool et de la viande rouge fraîche ou en conserve.
En prévention du cancer, on conseille généralement de réduire aussi sa consommation de charcuterie, d'aliments frits, de céréales raffinées et de produits trop sucrés ou trop salés.
Lorsque l'on est touché par le cancer, ces indications peuvent par ailleurs venir renforcer un régime alimentaire pour leucémie par exemple, sous réserve de prendre au préalable l'accord de son cancérologue ou oncologue.

Publicité

L'ail : le meilleur des aliments anticancéreux

Utilisé notamment au Moyen Âge pour traiter les pestiférés, l'ail possède de nombreuses vertus qui lui permettent d'être considéré comme un puissant alicament. Il est en effet antiseptique, antiallergique, anti-inflammatoire, anticholestérol…
Mieux, l'ail fait aussi partie de ces aliments contre le cancer et serait ainsi notre meilleur allié santé ! Consommer régulièrement de l'ail cru réduirait en effet de moitié le risque de cancer du poumon et de 30 % celui de l'intestin.
L'ail agirait également sur le côlon, le foie ou encore le col de l'utérus, en éliminant les molécules carcinogènes (favorisant l'apparition d'un cancer).

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité