Adénome de la prostate : le traitement au laser

Publicité

La prostate est une petite glande appartenant au système reproducteur masculin. Elle peut être le siège de tumeurs bénignes ou malignes. L’adénome de la prostate, souvent appelé hypertrophie bénigne de la prostate, fait partie des tumeurs bénignes. Lorsqu’un traitement médical ne peut pas être mis en place ou s’avère inefficace, la chirurgie est envisagée. Le traitement au laser figure parmi les solutions chirurgicales. Zoom sur cette technique récente qui permet de réduire les effets secondaires et la durée d’hospitalisation.

Publicité

Plus de confort et moins de saignements pour les patients atteints d’un adénome de la prostate

Les lasers à haute énergie sont capables d’intervenir efficacement indépendamment de la taille de la prostate. Leur rayonnement pénètre dans les tissus et agit sur les cellules affectées. La sonde urinaire, mise en place plusieurs jours après une chirurgie, peut être retirée dès le lendemain en cas de traitement au laser. Par ailleurs, les patients opérés de la prostate sont souvent âgés et prennent des anticoagulants. Le laser permet de maintenir le traitement ou de le stopper brièvement, réduisant ainsi considérablement le risque de saignement. La durée moyenne d’hospitalisation, qui est de 6 jours après une chirurgie, oscille entre 2 et 3 jours après un traitement au laser.

Publicité
Comment se déroule un traitement au laser d’adénome de la prostate ?

Avant la résection laser de la prostate, le radiologue réalise une échographie afin d’observer le volume de la prostate, ainsi qu’un bilan sanguin destiné à analyser le fonctionnement des reins. Une analyse d’urines est aussi indiquée pour détecter une éventuelle infection urinaire. L’opération se déroule sous anesthésie générale ou loco-régionale. Le chirurgien introduit dans le canal de l’urètre un résecteur doté d’une fibre laser qui vaporise ou découpe la prostate.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité