Thyroïde : un nodule correspond à un cancer ou pas ?

Publicité

Si la majorité des cancers de la thyroïde se caractérisent par la formation de nodules, il n'est pas nécessaire pour autant de s'alarmer. D'une part, le cancer de la thyroïde n'est pas très fréquent et, d'autre part, la quasi-totalité des nodules thyroïdiens sont bénins.

Publicité

Le nodule thyroïdien bénin

La découverte d'un nodule au niveau de la thyroïde nécessite toujours de pousser les investigations médicales plus loin afin de détecter une éventuelle malignité. Cette détection peut être réalisée fortuitement à l'occasion d'un examen d'imagerie médicale prescrit pour une autre raison ou par la présence d'une masse palpable dans le cou. Le médecin endocrinologue préconise généralement la réalisation d'un bilan sanguin avec dosage de la TSH ainsi qu'une écographie cervicale. Lorsque le nodule n'excède pas 1 cm, les recherches ne sont pas poursuivies. Seule une surveillance régulière sera maintenue. Dans les autres cas, une cytoponction du nodule permettra de confirmer ou non la bénignité de la tumeur.

Publicité
Le nodule thyroïdien cancéreux

Lorsque les résultats de la cytologie s'avèrent "suspects", le risque de développer un cancer de la thyroïde est estimé à environ 20 % contre 95 % lorsque le résultat est dit "malin". Dans ce dernier cas, un traitement est immédiatement envisagé. L'ablation de la thyroïde est souvent privilégiée. On parle de thyroïdectomie. Celle-ci peut être unilatérale ou bilatérale. Cette option thérapeutique nécessite la mise en place d'un traitement thyroïdien substitutif à vie. Il est également possible d'y associer un traitement à l'iode radioactif.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité