Selles noires : un signe de cancer ?

Selles noires : un signe de cancer ?©iStock

Selles anormales et cancer sont parfois associés, mais pas toujours. Les selles noires ou rouges peuvent aussi être provoquées par une hémorragie, un ulcère de l’estomac ou une maladie intestinale. La meilleure façon d’en avoir le cœur net ? Consulter son gastroentérologue.

Publicité
Publicité

Quel est le lien entre le cancer et les selles noires ?

Les cancers qui se forment au niveau de l’estomac, de l’intestin ou du côlon causent très souvent des saignements. Le sang est digéré par le côlon et se mêle aux selles. Ce phénomène se traduit par l’évacuation de selles noires nauséabondes, petites et très étroites. Les selles noires s’accompagnent de plusieurs troubles digestifs (nausées, vomissements, douleurs abdominales), parfois aussi d’envies pressantes d’aller aux toilettes.

Publicité

Les selles noires peuvent avoir plusieurs origines

En cas d’ulcère de l’estomac ou de rupture de varice œsophagienne, du sang s’accumule dans l’appareil digestif. La couleur des selles est modifiée, elle devient rouge ou noire selon les patients. Une diverticulite ou la maladie de Crohn peuvent aussi entraîner la formation de selles noires.

Comment connaître la cause responsable des selles noires ?

Si le changement de coloration des selles est associé à d’autres troubles, consultez votre médecin sans plus attendre. Il vous interrogera, vous examinera et procédera à un toucher rectal. Vous devrez probablement réaliser une prise de sang et une coloscopie (exploration du côlon) pour rechercher des anomalies et une possible lésion. Une fois le diagnostic posé, un traitement personnalisé vous sera proposé.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité