Le pronostic du cancer de la thyroïde

Publicité

Le cancer de la thyroïde est un cancer relativement rare, mais dont la fréquence augmente un peu plus chaque année. En revanche, les pathologies thyroïdiennes, elles, sont extrêmement fréquentes. Mais quand s’inquiéter à propos d’un problème de thyroïde ? Un nodule est-il nécessairement synonyme de cancer ? Quel est le pronostic du cancer de la thyroïde ?

Publicité

© Fotolia

Thyroïde, nodule et cancer

Le cancer de la thyroïde reste longtemps asymptomatique. Ce n’est qu’après avoir longuement progressé qu’il peut donner des symptômes et qu’il se manifeste par un nodule, une voix rauque, des troubles de la déglutition, voire des douleurs au niveau du cou. Pour autant, la présence d’un nodule n’est pas forcément synonyme de cancer thyroïdien. En effet, cette petite protubérance indolore n’est cancéreuse que dans 5 % des cas et seule une biopsie permettra de le confirmer.

Publicité
Pronostic du cancer de la thyroïde

Le pronostic du cancer de la thyroïde, comme pour la grande majorité des cancers, dépend de la précocité de sa prise en charge. Plus il est diagnostiqué et traité tôt, plus le pronostic est favorable. Or, de nos jours, la plupart des cancers thyroïdiens sont facilement repérés. Toutefois, il existe diverses sortes de cancers thyroïdiens et certains sont de plus sombre pronostic que d’autres, c’est notamment le cas des carcinomes anaplasiques de la thyroïde. En revanche, les carcinomes papillaires (80 % des cancers de la thyroïde) sont d’excellent pronostic. Néanmoins, de nombreux autres facteurs entre en ligne de compte pour établir le pronostic : l’âge du patient, la taille de la tumeur ou encore le sexe (les hommes ont habituellement un moins bon pronostic que les femmes).

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité