Grossesse : ganglion douloureux sous les aisselles un signe de cancer ?

Publicité

Un ganglion sous les aisselles durant votre grossesse vous inquiète ? Il est vrai que le premier réflexe dans ces cas-là est de penser au cancer du sein… Pourtant, il existe de nombreuses autres causes possibles au gonflement de votre ganglion : beaucoup d'entre elles sont d'ailleurs sans gravité !

Publicité

Grosseur douloureuse sous les aisselles durant la grossesse : est-ce vraiment un ganglion ?

La présence d'une boule douloureuse sous les aisselles n'est pas forcément liée au gonflement d'un ganglion lymphatique, en particulier durant votre grossesse ! En effet, les bouleversements hormonaux de cette période provoquent l'augmentation de volume des glandes mammaires, dans le but de préparer les seins à l'allaitement. Or, certaines femmes possèdent aussi des glandes mammaires accessoires au niveau des aisselles : il s'agit d'une anomalie assez fréquente et généralement sans gravité. Or, tout comme celles du sein, ces glandes sont soumises aux fluctuations hormonales de la grossesse, d'où le gonflement observé…

Publicité
Les causes de ganglion sous les aisselles durant la grossesse

Dans la majorité des cas, le gonflement du ganglion est dû à une simple inflammation d'origine virale ou bactérienne : il se résorbe alors de lui-même en quelques jours. Il peut aussi révéler la présence d'une tumeur bénigne du sein ou, plus rarement, d'une pathologie plus grave comme une maladie auto-immune (ex. : un lupus) ou un cancer du sein. Si votre ganglion est douloureux, rassurez-vous : généralement, cela traduit une inflammation bénigne. Un ganglion provoqué par le cancer du sein, en revanche, est presque toujours indolore !

Ganglion sous les aisselles en cours de grossesse : quand consulter ?

Par mesure de précaution, il est toujours conseillé de parler de votre ganglion à votre médecin ou à votre sage-femme durant votre grossesse. Si votre praticien l'estime nécessaire, divers examens pourront ensuite être effectués notamment des analyses sanguines et une mammographie pour détecter une éventuelle tumeur.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité