Fièvre et sueurs : certains types de cancer peuvent en être la cause

Publicité
La présence de fièvre et une transpiration abondante sont des symptômes qu’on retrouve dans de nombreuses pathologies infectieuses. Mais fièvre et cancer peuvent-ils être associés ? Quand est-ce que la fièvre et des symptômes apparentés doivent faire évoquer un cancer ?
Publicité

5495258-inline-500x334.jpg© Istock

Fièvre et cancer

La fièvre est un symptôme fréquent qu’il est possible d’observer dans le cadre de certains cancers. Les principaux cancers susceptibles de générer une fièvre sont les lymphomes (lymphomes non hodgkiniens), c’est-à-dire des cancers de la lymphe, et les leucémies (plus particulièrement les leucémies lymphoïdes chroniques), qui sont des cancers du sang. Même si ce sont le plus souvent ces cancers qui provoquent des fièvres, certaines tumeurs solides (cancer de la prostate ou cancer du sein, par exemple) peuvent aussi être impliquées.

Publicité
Fièvre et sueurs nocturnes

Les sueurs nocturnes, tout comme la fièvre, peuvent parfois être associées à des cancers. C’est par exemple le cas pour les tumeurs neuroendocrines (qui touchent les glandes productrices d’hormones). Néanmoins, ce signe clinique ne suffit pas à lui seul à faire évoquer un cancer. En effet, d’autres symptômes doivent y être associés, notamment un affaiblissement et une importante fatigue ou encore une perte de poids. A noter que la chimiothérapie et la radiothérapie peuvent, elles aussi, être responsables de sueurs nocturnes. En affaiblissant le taux de globules blancs dans le sang, ces traitements favorisent les infections, lesquelles se traduisent bien souvent par de la fièvre et des sueurs nocturnes.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité