Comment identifier un ganglion cancérigène sous l'aisselle ?

Publicité

En prenant une douche, vous auto-palpez une petite boule au niveau de vos aisselles. C’est sûrement un ganglion qui a grossi. Les raisons de l’augmentation du volume de ce ganglion du creux de votre aisselle sont nombreuses. Mais comment savoir si un ganglion présent sous l’aisselle est cancérigène ?

Publicité

© Fotolia

Qu’est-ce qu’un ganglion cancérigène sous l’aisselle ?

Tout le monde a des ganglions dits « lymphatiques » dans le creux des aisselles, aussi appelé « creux axillaire ». Ces ganglions sont aussi présents à de nombreux endroits de notre corps comme, par exemple, au niveau du cou ou au niveau de l'aine. Ils aident le système immunitaire à se défendre. Mais, il se peut soudainement qu’un ganglion du creux axillaire augmente son volume de façon importante et anormale. On parle alors d’une adénopathie axillaire qui peut être parfois un signe de cancer.

Publicité
Comment diagnostiquer un ganglion sous l’aisselle ?

Pendant une consultation médicale, votre praticien va procéder à une palpation des ganglions axillaires, des seins et de l’abdomen. Il peut aussi demander une mammographie, des analyses de sang mais encore une ponction d’un ou des ganglions du creux axillaire. Cette prise en charge a pour but d’éliminer le diagnostic de cancer.

Ganglion sous l’aisselle : les causes

Très souvent, l’apparition de ce ganglion du creux axillaire est due à une inflammation sans gravité. Il suffit de quelques jours pour que le ganglion retrouve sa taille normale. Cependant, parfois, l’augmentation du volume d’un ganglion au niveau de l’aisselle annonce un cancer du sein, d’un cancer du système lymphatique dit lymphome, ou d’une leucémie. Demandez l’avis de votre médecin.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité