Cancer du testicule : quel est le pronostic ?

Publicité

Le cancer du testicule touche principalement les jeunes hommes, entre l’âge de la puberté et 40 ans. Considéré comme un cancer « rare » (il touche 1 à 2% des hommes), il concerne cependant chaque année plus de patients.

Publicité

Les symptômes du cancer du testicule

Le cancer du testicule se détecte assez rapidement dans son évolution. En effet, le premier signe d’alerte est la détection d’une masse au niveau du testicule. Ce symptôme entraîne spontanément la consultation d’un médecin ce qui favorise un diagnostic précoce. La douleur n’est pas un signal d’alerte du cancer du testicule qui reste la plupart du temps totalement indolore. Par contre, une augmentation du volume du testicule et la sensation de lourdeur peuvent également alerter le patient.

Publicité
Une guérison totale du cancer du testicule ?

Bien qu’il soit rare, le cancer du testicule reste un cancer qui se guérit très bien, puisqu’on estime son taux de guérison proche des 100%. La raison principale reste son diagnostic précoce mais également son traitement. En effet, la première réponse au cancer du testicule est l’ablation totale du testicule concerné. Une chirurgie permet de retirer le testicule et de le remplacer par une prothèse en silicone pour l’aspect esthétique. En plus de la chirurgie, un traitement complémentaire est ajouté pour éradiquer complètement la maladie. Celui-ci se fera par radiothérapie ou chimiothérapie selon le type de cancer et le stade. La combinaison de ces deux traitements permet d’obtenir des taux de guérison proches de 100%.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité