Cancer du rein droit : 3 symptômes d'alerte

Publicité

Si le cancer du rein se développe souvent insidieusement au sein de l'organe, il n'en demeure pas moins que certains symptômes peuvent constituer de véritables signaux d'alerte devant conduire à une consultation médicale. Lesquels ?

Publicité

© Istock© Istock

Cancer du rein, quels symptômes ?

Dans la majorité des cas, le cancer du rein est découvert fortuitement lors d'un examen d'imagerie médicale préconisé pour une autre raison. Les symptômes potentiellement engendrés par la prolifération maligne sont relativement rares. Mais lorsqu'ils surviennent, les trois principaux signes cliniques sont les suivants : une hématurie (sang dans les urines), des douleurs abdominales et une fièvre inexpliquée.

Publicité
Cancer du rein, quelles causes ?

Actuellement, aucune cause avérée du cancer du rein n'a été formellement identifiée. Seuls quelques facteurs de risque sont susceptibles de favoriser son développement. C'est le cas, notamment, du tabagisme, de l'hérédité, de l'hypertension artérielle, du surpoids, d'une exposition à des produits toxiques, d'une consommation excessive de certains médicaments ou encore d'une pathologie rénale chronique.

Cancer du rein, quels traitements ?

Plus la prise en charge du cancer du rein est effectuée à un stade précoce, plus les chances de rémission sont importantes. Lorsque cela est envisageable, l'ablation de la tumeur constitue le traitement de référence. On parle alors de néphrectomie. Celle-ci peut être partielle ou totale en fonction de la taille de la masse tumorale. En cas de contre-indication à la chirurgie ou de cancer très avancé, le recours à la chimiothérapie ou à la radiothérapie est généralement privilégié afin de réduire les symptômes présentés.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité