Cancer du foie : la phase terminale

Cancer du foie : la phase terminale

Les cancers du foie qui ne cessent de progresser arrivent finalement en phase terminale. A ce stade, le patient est extrêmement affaibli et il ne peut plus vivre normalement puisque le foie est un organe vital qui doit impérativement fonctionner correctement. Mais quels sont les symptômes d’un cancer du foie en phase terminale ? Et quelles sont les chances de survie ?

Publicité
Publicité

Aggravation des symptômes du cancer du foie

Les symptômes d’un cancer du foie en phase terminale sont les mêmes qu’un cancer du foie de stade inférieur même s’ils sont plus marqués. On peut notamment retrouver une importante jaunisse (puisque le foie ne parvient plus à évacuer la bile) qui peut s’accompagner de démangeaisons et une ascite grave (accumulation de liquide dans l’abdomen) qui provoque des troubles respiratoires et digestifs. En raison des troubles sanguins occasionnés par le cancer, les risques d’hémorragies sont augmentés, de même que les risques de varices au niveau des organes, notamment à l’œsophage.

Publicité

Symptômes spécifiques au cancer du foie en phase terminale

Publicité
D’autres symptômes vont également faire leur apparition. Parmi eux, on retrouve fréquemment des crampes musculaires, des troubles du sommeil, une importante fatigue, des signes dépressifs et une halitose (mauvaise haleine). Plus le cancer progresse, plus les symptômes sont nombreux avec l’apparition d’une encéphalopathie hépatique qui se traduit par une atteinte des fonctions cérébrales. Survie en cas de cancer du foie en phase terminale La survie en cas de cancer du foie en phase terminale est très faible (10 % à 5 ans). Par ailleurs, plus la tumeur est volumineuse, plus les chances de guérir sont faibles.
Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité