Cancer de l'intestin grêle : une diarrhée motrice comme symptôme

Cancer de l'intestin grêle : une diarrhée motrice comme symptôme©iStock

Le cancer de l’intestin grêle reste un cancer assez rare (1 % de tous les cancers), qui concerne un peu plus d’hommes que de femmes. Mais comment détecter un cancer des intestins ? Les symptômes sont-ils manifestes ? Focus sur le cancer des intestins.

Publicité
Publicité

Symptômes du cancer des intestins

Le cancer des intestins (ou plus exactement de l’intestin grêle) fait partie de ces cancers qui évoluent pendant une longue période sans entraîner de symptômes. Plus la tumeur sera volumineuse, plus des symptômes feront leur apparition, mais ceux-ci resteront assez peu spécifiques, c’est-à-dire qu’ils peuvent être causés par de nombreuses autres pathologies. On retrouvera notamment des nausées, des vomissements et des troubles digestifs tels que des diarrhées ou une constipation.

Publicité

Symptômes possibles d’un cancer des intestins qui doivent alerter

La présence de sang dans les selles doit cependant alerter et mener à consulter un médecin pour en déterminer l’origine. De même, la diarrhée motrice, c’est-à-dire une diarrhée dans laquelle le côlon exerce une activité propulsive (il se contracte de façon anormalement intense), doit amener à consulter. Toutefois, ce type de troubles (qui se traduisent par des selles impérieuses particulièrement liquides et importantes contenant des débris végétaux) n’est pas représentatif d’un cancer. En effet, les diarrhées motrices traduisent davantage des pathologies telles qu’un syndrome de l’intestin irritable ou une hyperthyroïdie, sachant que la consommation d’antibiotiques, un excès de stress ou des interventions chirurgicales peuvent aussi en être responsables. Néanmoins, il arrive (quoique rarement) qu’un cancer médullaire de la thyroïde soit responsable de ce type de diarrhées en raison d’une hypersécrétion de thyrocalcitonine.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité