Cancer de l'estomac : peut-il être évité ?

Publicité

Bien que le cancer de l'estomac soit en nette diminution ces dernières années, il représente encore 3 % des types de cancers. Plus fréquent chez l'homme que chez la femme, c'est un cancer difficile à diagnostiquer précocement car ses symptômes ne sont pas spécifiques. Pourtant, son diagnostic précoce permet d'améliorer nettement les chances de survie. Devant un cancer difficile à diagnostiquer et donc à guérir, la prévention reste la meilleure solution.

Publicité

cancer de l'estomac© Fotolia

Qu'est-ce que le cancer de l'estomac ?

La très grande majorité des cancers de l'estomac touche les cellules des muqueuses tapissant les parois de l'estomac. Elles sont appelées adénocarcinomes de l'estomac. Sous l'effet de différents facteurs, les cellules composant ces muqueuses sont altérées, leur ADN est modifié et leur division devient anarchique. Peu à peu, elles se transforment et envahissent les tissus.

Publicité
Les symptômes du cancer de l'estomac

Malheureusement, les symptômes du cancer de l'estomac ressemblent aux symptômes d'autres maladies digestives : nausées, vomissements, douleurs gastriques, fatigue. Bien souvent un amaigrissement est constaté. C'est en grande partie à cause de cette non spécificité que le diagnostic du cancer de l'estomac est souvent tardif.

Peut-on prévenir le cancer de l'estomac ?

Les particularités individuelles jouent un rôle prépondérant dans l'apparition du cancer de l'estomac. Cependant, le cancer de l'estomac est également sensible à certaines habitudes de vie ou situation sur lesquelles les personnes peuvent avoir une action. C'est le cas notamment de la consommation d'alcool ou de tabac, l'obésité ainsi que la sédentarité. Plus spécifiquement, la consommation d'aliments trop salés est un facteur important dans les risques du cancer de l'estomac. Donc, bien qu'il n'y ait pas de certitude quant à la non survenue d'un cancer de l'estomac dans ce cas, vous pouvez réduire les risques en adoptant des mesures hygiéno-diététiques : arrêter de fumer, diminuer votre consommation d'alcool, de sel et de graisse animale, avoir une alimentation équilibrée (avec au moins 5 fruits et légumes par jour) et pratiquer une activité physique régulièrement.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité