Cancer de l'estomac : comment réagir aux premiers symptômes

Publicité

Généralement les cancers de l’estomac ont des symptômes peu marqués. On dit qu’ils évoluent à bas bruit. Par ailleurs, les symptômes, lorsqu’ils apparaissent, ne sont pas spécifiques. Ils pourraient en effet être dus à des troubles digestifs sans gravité et ils n’alertent donc pas immédiatement les patients. Mais lorsqu’on présage un cancer de l’estomac, comment réagir aux premiers symptômes ? Quels sont-ils et comment faire face ?

Publicité

Cancer de l'estomac© Fotolia

Cancer de l’estomac : quels symptômes ?

Le cancer de l’estomac entraîne assez peu de symptômes dans sa phase débutante. Ce n’est qu’après une longue et plus ou moins lente évolution qu’un cancer de l’estomac est susceptible d’entraîner des troubles digestifs tels que des maux de ventre, des brûlures gastriques, des ballonnements, des nausées et des vomissements ou encore une perte d’appétit. Ces symptômes peuvent avoir de nombreuses autres origines qu’un cancer. Néanmoins, s’ils persistent ou s’ils s’accompagnent de diarrhée, de fièvre, d’un amaigrissement anormal ou d’une grande fatigue (altération de l’état général) consulter un médecin devient indispensable.

Publicité
Comment réagir aux premiers symptômes d’un cancer de l’estomac ?

Lorsque des symptômes manifestes de cancer de l’estomac surviennent (douleur et présence de sang noir dans les selles ou vomissements sanglants notamment) c’est que le cancer est déjà à un stade avancé. Si vous n’avez pas encore consulté un médecin, ne tardez pas. Vous pouvez même vous rendre directement chez un spécialiste gastro-entérologue qui pratiquera les examens nécessaires. Une fois le diagnostic posé, le traitement repose sur la gastrectomie : une ablation (de tout ou d’une partie seulement) de l’estomac.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité