Cancer de la vessie chez l'homme : le pronostic

Publicité

Le cancer de la vessie touche majoritairement les hommes à partir de 50 ans. Cette pathologie maligne se développe principalement au sein des cellules de l'urothélium qui recouvrent les parois de la vessie. Mais quel est le pronostic du cancer de la vessie chez l'homme ? De quel traitement fait-il l'objet ?

Publicité

© Fotolia

Quel est le pronostic du cancer de la vessie ?

En moyenne, ce type de cancer de l'appareil urinaire est diagnostiqué vers 65 ans. Plus il est détecté à un stade précoce, plus les chances de rémission sont importantes. Et inversement. Le pronostic du cancer de la vessie est établi par un oncologue en fonction de deux paramètres : le stade et le grade. Le stade d'avancement de la pathologie est défini selon plusieurs critères tels que la profondeur de la tumeur au sein de la vessie, sa typologie ou encore la présence éventuelle de métastases. Le grade, lui, dépend essentiellement du degré d’anomalies que présentent les cellules tumorales. Ainsi, une tumeur composée de cellules de bas grade affiche un meilleur pronostic.

Publicité
Quel est le traitement du cancer de la vessie ?

La chirurgie constitue le traitement de première intention du cancer de la vessie. L'acte chirurgical pratiqué consiste en une ablation de la tumeur. Lorsque la tumeur est localisée et ne présente pas, ou peu, de risque métastatique, la vessie est conservée. A l'inverse, le chirurgien peut décider de l'enlever partiellement ou totalement (cystectomie). Une vessie de remplacement ou une dérivation seront alors mises en œuvre. A un stade plus avancé, il arrive que le recours à la chirurgie ne soit plus possible. Un traitement par chimiothérapie et/ou radiothérapie à visée adjuvante ou palliative sera alors préconisé pour réduire les symptômes causés par la ou les tumeurs.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité