Cancer de la vessie chez l'homme : le premier symptôme

Publicité

Le cancer de la vessie touche essentiellement les hommes de plus de 50 ans. Il peut être difficile à diagnostiquer à un stade précoce car il n’entraîne au début aucune douleur particulière. Il y a cependant un signe qui doit éveiller votre attention : la présence de sang dans les urines, premier symptôme du cancer de la vessie chez l’homme. 

Publicité

© Fotolia

Hématurie et autres symptômes du cancer de la vessie chez l’homme

Chez plus de 80% des hommes atteints d’un cancer de la vessie, c’est la présence de sang dans l’urine qui les conduit à consulter leur médecin. La coloration varie du rosé au rouge ou au brun en fonction de la quantité de sang présente. Généralement, le sang est plus visible à la fin de la miction. D’autres symptômes peuvent survenir avec ou peu après l’hématurie : douleurs ou sensation de brûlure pendant la miction, envies fréquentes d’uriner (pollakiurie), douleurs lombaires… Dans certains cas, du pus est aussi retrouvé dans les urines.

Publicité
Diagnostic et traitement du cancer de la vessie chez l’homme

La présence de sang dans les urines n’est pas toujours synonyme de cancer de la vessie. Il peut s’agir d’une simple infection urinaire. Le diagnostic repose sur un examen cytobactériologique qui permet de confirmer la présence de sang dans les urines et de déterminer si son origine est infectieuse. Si l’origine n’est pas infectieuse, des examens complémentaires seront nécessaires. Le médecin réalise alors une endoscopie vésicale pour connaître la nature et l’étendue de la tumeur, une échographie et une urographie intraveineuse. Les informations obtenues détermineront le choix du traitement à adopter : chirurgie (cystectomie partielle ou totale), chimiothérapie, radiothérapie, immunothérapie…

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité