Cancer de la plèvre : les symptômes qui doivent alerter

Souvent confondu avec le cancer du poumon, le cancer de la plèvre (membrane constituée par deux feuillets (un sur le poumon, l’autre sur la face interne de la paroi thoracique)) se manifeste par des signes souvent tardifs. Voici ceux qui peuvent vous alerter avec le Pr Philippe Astoul, pneumologue, cancérologue et professeur d'université à l'Hôpital nord d'Aix-Marseille. 

Publicité

Des difficultés respiratoires

© FotoliaLa personne qui présente un cancer de la plèvre sent au départ une légère gêne à la respiration pouvant disparaître temporairement, puis au fil du temps, devenir permanente.

Publicité
Cela peut être accompagné d’une toux sèche sans sécrétion. Cette toux entraîne souvent une douleur au niveau des côtes.

Pourquoi : "Lorsque les cellules cancéreuses se multiplient, elles entraînent une inflammation c’est-à-dire une dilatation des vaisseaux autour des feuillets pleuraux. Du liquide* va passer des vaisseaux dans la cavité pleurale finissant par créer un épanchement pleural**. Le poumon et le diaphragme étant comprimés par le liquide, en fonction de sa quantité, le poumon fonctionnera moins bien et le patient se sentira essoufflé", explique le Pr Astoul.

Pas de panique cependant : ce symptôme est retrouvé dès que la plèvre est atteinte par une maladie (infections…).

* la plèvre est une membrane composée de deux feuillets. Un des feuillets entoure le poumon, l'autre tapisse la face interne de la cage thoracique. Entre ces 2 feuillets existe la cavité pleurale, qui contient habituellement un peu de liquide qui sert au glissement du poumon dans la cage thoracique lors des mouvements respiratoires.
** ou pleurésie, un excès de liquide qui se répand dans la cavité pleurale

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité