Cancer de la gorge : la survie

Cancer de la gorge : la survie

Le cancer de la gorge est un cancer qui peut concerner aussi bien le pharynx (dans 60 % des cas) que le larynx et les cordes vocales (40 % des cas). Il touche chaque année 10 000 personnes rien qu’en France et principalement des hommes (85 %) bien que de plus en plus de femmes soient concernées avec l’augmentation du tabagisme féminin. Mais quels sont au juste les symptômes du cancer de la gorge et quelle est, en cas de cancer de la gorge, la survie à espérer ?

Publicité
Publicité

Symptômes du cancer de la gorge

Les cancers de la gorge donnent habituellement peu de symptômes dans les premiers temps. Ce n’est qu’en progressant, lorsque la tumeur devient volumineuse, qu’ils entrainent des symptômes. Ceux-ci restent néanmoins peu spécifiques et des examens complémentaires sont nécessaires pour établir avec certitude le diagnostic de cancer de la gorge. Les symptômes sont généralement des maux de gorge caractérisés par une douleur, une modification de la voix (qui est rauque ou enrouée) et une augmentation de volume des ganglions cervicaux. Il arrive également que le malade crache du sang.

Publicité

Survie en cas de cancer de la gorge

Publicité
La survie au cancer de la gorge est excellente dans la mesure où le diagnostic a été posé précocement, lorsque la tumeur n’était pas encore trop développée. Il est même parfois possible de traiter ce cancer sans l’opérer s’il s’agit d’un cancer de la gorge débutant. Dans ce cas-là, les chances de survie sont de 90 % à 5 ans. Si l’intervention chirurgicale est nécessaire, il faut parfois retirer le larynx (partiellement voire en totalité), sachant que les opérations assistées (robotisées) donnent d’excellents résultats et limitent les risques. En cas de laryngectomie totale, le taux de survie est de 60 % à 5 ans.
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité