Cancer : ce que peuvent révéler vos selles

En observant bien, vous avez constaté que vos selles avaient pris une forme ou une couleur particulière. Certaines de ces modifications peuvent évoquer une maladie digestive, bénigne ou maligne. Si elles sont de très courtes durées, elles sont souvent de peu d’importance, à l’exception de la présence de sang qui ne doit jamais être négligée quelle que soit son abondance. Explications avec le Dr Roger Faroux, hépato-gastro-entérologue au centre hospitalier départemental de la Roche sur Yon et président de la Société nationale française de gastro-entérologie (SNFGE).

Publicité
Publicité

Des selles étroites en forme de crayon ou de ruban : un risque de cancer du côlon

© Adobe StockPourquoi : "Isolée, cette modification, surtout si elle est passagère, peut être banale. Si elle s’accompagne d’autres signes comme des douleurs abdominales ou une sensation de gêne au niveau du rectum, cela peut traduire un rétrécissement du calibre de l’intestin, lié par exemple à une tumeur ou à une inflammation ou à une cicatrice fibreuse après chirurgie ou une infection du côlon" explique le Dr Faroux.

S’il s’agit d’une tumeur, cette dernière, en évoluant, bloque de plus en plus l’intestin.

Que faire : consultez votre médecin traitant. A partir de 50 ans, demandez le test immunologique de dépistage occulte de sang dans les selles. "En cas d’antécédents familiaux de cancers du côlon-rectum ou de polypes, il est recommandé d’avoir une consultation spécialisée pour une coloscopie. Celle-ci pourra éventuellement détecter une tumeur (le plus souvent à un stade précoce et donc plus facilement curable), mais surtout permettre d’enlever un polype précancéreux avant sa transformation en cancer".

Publicité

Des selles contenant du sang : un risque de cancer du côlon, de l’anus ou du rectum

Pourquoi : le symptôme que l’on rencontre le plus fréquemment en cas de tumeur de l’anus, du côlon et du rectum, est le saignement anal. Ces saignements sont peu importants, mais restent réguliers notamment lors de l’évacuation des selles . "L’émission de sang, rouge vif, ou plus foncé, avec ou sans caillot ne doit jamais être négligé et impose un avis médical sans tarder" explique le Dr Faroux.

Sachez-le : les tumeurs ont des comportements anarchiques et ont tendance à faire saigner. C’est l’un des symptômes qui alerte le plus les personnes, même si dans 90 % des cas, ces saignements sont entraînés par des hémorroïdes.

Que faire : consultez votre médecin traitant. A partir de 50 ans, demandez le test immunologique de dépistage occulte de sang dans les selles.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité