Endoscopie bronchique : dépister une récidive du cancer du poumon

Publicité

Les récidives du cancer du poumon sont relativement fréquentes. C'est la raison pour laquelle les patients en rémission font l'objet d'une surveillance médicale accrue. Parmi les différents outils de dépistage à la disposition du médecin figure un examen de référence : l'endoscopie bronchique.

Publicité

© Fotolia

Cancer du poumon : qu'est-ce que l'endoscopie bronchique ?

Généralement pratiquée sous anesthésie locale, l'endoscopie bronchique consiste à introduire un endoscope par les voies respiratoires naturelles. Muni d'une caméra microscopique, ce petit outil est descendu jusqu'au sein des bronches. Grâce au retour images dont il dispose, le praticien va pouvoir visualiser les poumons du patient et rechercher d'éventuelles traces d'une récidive. En cas de doutes ou en présence d'une tumeur, le chirurgien va pratiquer des prélèvements qui vont être analysés.

Publicité
Cancer du poumon : quels traitements en cas de récidive ?

La prise en charge d'une récidive de cancer pulmonaire varie en fonction de la nature du cancer initial (cancer bronchique non à petites cellules ou à petites cellules), de l'âge du patient mais également du stade d'évolution de la pathologie. Même en cas de rechute, la précocité de la mise en œuvre du traitement revêt une importance capitale pour garantir un bon pronostic de rémission. La chimiothérapie et la radiothérapie font partie des options thérapeutiques privilégiées même si le recours à la chirurgie est parfois envisagé selon les cas. La décision est prise après une concertation pluridisciplinaire.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité