Cancer du foie : les chiffres

Publicité

En France, plus de 8 000 nouveaux cas de cancer du foie primitifs sont diagnostiqués chaque année. Il affecte surtout les hommes âgés de plus de 60 ans. Bien qu’il soit souvent associé à l’alcoolisme, il existe d’autres causes responsables. Le succès du traitement du cancer du foie dépend principalement de la nature, du stade et de l’emplacement de la tumeur.

Publicité

Cancer du foie© Fotolia

Le cancer du foie concerne surtout les hommes d’un âge avancé

Environ 80 % des personnes atteintes d’un cancer du foie sont des hommes. La moyenne d’âge est de 63 ans. Chaque année, on détecte plus de 8 000 cancers du foie primitifs. Ce chiffre exclut les cancers du foie secondaires ou métastasiques, autrement dit les cancers secondaires à une autre tumeur qui siégeait sur un autre organe ou tissu. On estime qu’il y a entre 20 et 50 fois plus de cancers du foie secondaires que primitifs.

Publicité
La cirrhose, le principal facteur de risque de cancer du foie

En Europe, près de 80 % des patients présentant un cancer du foie souffraient d’une cirrhose. La cirrhose est très souvent associée à l’alcool, mais elle peut aussi être provoquée par une hépatite ou une autre pathologie.

Taux de survie du cancer du foie

D’après une étude SEER réalisée entre 1999 et 2005, environ 13 % des patients survivent au-delà de 5 ans, tous stades confondus. Évidemment, le taux de survie varie en fonction du stade auquel la tumeur a été diagnostiquée. La chirurgie associée à la chimiothérapie permet d’obtenir de meilleurs résultats, en particulier lorsque le cancer du foie entraîne un cancer du côlon.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité