Adénome de la prostate : un risque de cancer ?

Publicité

L’adénome de la prostate, parfois appelé hypertrophie bénigne de la prostate, concerne surtout les hommes âgés de plus de 50 ans. Il s’agit d’une pathologie fréquente mais généralement sans gravité. Parfois confondu avec le cancer de la prostate, l’adénome peut entraîner quelques complications mais n’augmente pas le risque de tumeur. 

Publicité

Qu’est-ce qu’un adénome de la prostate ?

La prostate est une petite glande de l’appareil génital masculin située sous la vessie. Son rôle principal consiste à produire le liquide séminal, une substance nécessaire à la fabrication du sperme. On parle d’adénome de la prostate lorsque cette petite glande augmente de volume. Ce gonflement est appelé hyperplasie. La prostate comprime l’urètre, ce qui entraîne des envies fréquentes d’uriner.

Adénome et cancer de la prostate, deux maladies différentes

Il n’existe aucun lien entre l’adénome et le cancer de la prostate. Autrement dit, un adénome de la prostate n’augmente pas le risque de cancer. Il arrive que certains patients soient atteints des deux maladies simultanément, mais cela ne veut pas dire qu’il existe un lien de cause à effet.

Diagnostic et traitement de l’adénome de la prostate

Le diagnostic repose sur la fibroscopie urinaire. L’urologue introduit dans l’urètre un fibroscope afin d’examiner la prostate et de déterminer si elle est responsable des troubles urinaires. Un traitement médicamenteux peut être suffisant pour traiter l’adénome de la prostate. Une chirurgie au laser est parfois nécessaire. L’opération se réalise sous anesthésie générale et consiste à détruire l’adénome à l’aide d’un laser.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité