8 mauvaises habitudes qui augmentent votre risque de cancer du foie

On compte environ 7000 nouveaux cas de carcinomes hépatocellulaires (cas le plus fréquent de cancer du foie) chaque année en France. Découvrez les mauvaises habitudes qui favorisent son apparition, avec le Dr Nicolas Veyrie, chirurgien général et digestif au Centre Médico-chirurgical Multidisciplinaire de Paris.

Publicité

Abuser des pains au chocolat... qui engraissent le foie

Les pains au chocolat sont très riches en graisse, en sucres (direct et indirect) et en glucides comme toutes les viennoiseries.
Publicité
Consommés à l’excès, ce genre d’aliments peut faire grimper l’IMC et entraîner in fine une obésité morbide. Celle-ci peut finir par être à l’origine, dans les cas extrêmes, d’un cancer du foie.

Qu’est-ce qui explique l’arrivée du cancer ? "Les hépatocytes ou cellules du foie sont noyées dans le gras", explique le Dr Nicolas Veyrie, chirurgien général et digestif. Cette accumulation de lipides expose à une inflammation chronique qui endommage les cellules hépatiques. Cela peut évoluer vers la formation d’une cicatrice fibreuse du tissu hépatique (stéato-hépatite puis fibrose) voire vers la cirrhose. "Les cellules finissent par dégénérer, former des nodules* pour compenser leur destruction, et entraîner un carcinome hépatocellulaire (CHC - le principal cancer du foie)", explique le spécialiste.

Un mot sur les maladies du "foie gras" non alcooliques : Les maladies du foie issues de l’excès de graisse et non liées à l'alcool sont appelés les NAFLD (Non Alcoholic Fatty Liver Disease – maladies du foie gras non alcoolique). Elles vont de la simple stéatose (accumulation de graisse dans les cellules du foie) jusqu’aux NASH**, aux cirrhoses, et finalement au cancer du foie pour certaines. "Elles sont la première cause de transplantation hépatique aux Etats-Unis, devant la cirrhose alcoolique ou virale", indique le chirurgien.

Que faire pour protéger son foie ? "Le maître-mot aujourd’hui, c’est l’équilibre", insiste le Dr Veyrie. Il n’est plus question de régimes divers, mais de manger varié et en quantité raisonnable. C’est fondamental".

*Masse anormale de forme généralement arrondie, qui se développe à la surface d'un tissu ou dans un organe

** Stéatohépatite non-alcoolique - accumulation de graisse dans le foie/inflammation/dégénérescence des cellules hépatiques

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité