Lymphome : l'examen de la moelle osseuse

On appelle lymphome toute prolifération de cellules cancéreuses à partir du tissu lymphoïde, en particulier à partir des ganglions lymphatiques et de la moelle osseuse. C'est la raison pour laquelle on parle de cancer de la moelle osseuse. Il existe plusieurs sortes de lymphomes : le lymphome malin hodgkinien, le lymphome malin non hodgkinien. Quels sont les symptômes du lymphome, et comment le diagnostique-t-on ?

Publicité
Publicité

5650872-inline-500x389.jpg© Istock

Symptôme du lymphome

Publicité

Le symptôme le plus fréquent est un gonflement (adénopathie) d'un ganglion. Cette adénopathie peut être située au niveau des cervicales, des aisselles ou du pli de l'aine. Une adénopathie au niveau de l'abdomen n'est pas toujours perçue par le patient, mais elle provoque des crampes abdominales et des ballonnements. À ces premiers signes, s'ajoutent des sueurs nocturnes, un amaigrissement, des frissons, une fatigue et des démangeaisons. Le lymphome au stade précoce ne provoque pas de douleur.

Diagnostic du lymphome par examen de la moelle osseuse

Publicité

La moelle osseuse se trouve à l'intérieur de l'os. S'y développent les globules rouges (ils distribuent l'oxygène dans l'organisme), les globules blancs (ils protègent le corps des infections) et les plaquettes (elles interviennent dans la coagulation du sang). L'examen d'un échantillon de moelle osseuse permet donc de vérifier la présence d'un cancer du sang. Cet examen se réalise sous anesthésie locale : à l'aide d'une seringue et d'une aiguille (trocart), le médecin prélève un échantillon de moelle par ponction d'un fragment d'os du bassin. L'échantillon est ensuite analysé en laboratoire.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité