Lymphome hodgkinien : les examens de diagnostic

Le lymphome hodgkinien est un cancer du système lymphatique, ce dernier assurant la défense de notre organisme face aux agressions par des virus, des bactéries ou tout autre agent pathogène. Il s'agit d'un cancer peu fréquent dont les chances de survie sont bonnes. Quels sont les symptômes du lymphome hodgkinien et comment est posé le diagnostic ?

Publicité
Publicité

6187231-inline-500x333.jpg© Istock

Lymphome hodgkinien : les symptômes

Il se traduit par la présence persistante d'une ou plusieurs adénopathies (gonflement des ganglions) généralement situées au niveau du cou, du menton, des aisselles ou du pli de l'aine. Ces adénopathies sont indolores et souvent découvertes par le patient lui-même. À ce tableau s'ajoutent des sueurs nocturnes, une fièvre, une grande fatigue et une perte de poids.

Publicité

Lymphome hodgkinien : les examens du diagnostic

En cas de suspicion de lymphome, il est nécessaire de réaliser une batterie d'examens afin de confirmer ou non le diagnostic. Ceux-ci sont :

- une biopsie du ganglion atteint. L'échantillon est analysé par un pathologiste, il permet de confirmer le diagnostic et de préciser le type de lymphome. Les résultats sont indispensables pour le choix du traitement.

- des examens sanguins. Ils ont pour but d'analyser les différents composants du sang (globules rouges et blancs, plaquettes) et de déterminer si la tumeur a envahi le foie ou les reins.

- les examens d'imagerie permettent d'évaluer l'extension du lymphome. Ils se composent d'une radio du thorax pour voir s'il y a une atteinte du médiastin, d'un scanner du cou, du thorax, du ventre et du bassin.

Publicité

- une biopsie de la moelle osseuse. Celle-ci est parfois nécessaire afin de s'assurer que le lymphome ne l'a pas envahie.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité